Capsule-Educ

Capsule Educ vous propose des jeux éducatifs sur iphone et ipad, pour apprendre l’Anglais à vos enfants sans qu’ils ne s’en rendent compte !!

La méthode d’apprentissage à été élaborée et testée par des professeurs de l’éducation nationale.

1 2 3 ENGLISH  : pour apprendre à compter. Idéal pour les enfants de petite, moyenne et grande section.

A B C ENGLISH : pour apprendre l’alphabet. Idéal pour les enfants de CP, CE1, CE2, CM1 et CM2.

Animals ENGLISH : pour apprendre le nom des animaux!

A l’école ou au collège, ou tout simplement pour travailler votre mémoire ou challenger vos enfants pour réaliser les meilleurs scores, les applications capsule-educ ont été réalisées dans cet objectif.

Aidez votre enfant à maitriser l’alphabet dans l’ordre grâce au module de saisi des meilleurs scores spécialement conçu pour les enfants.

Démo:

Attention: les jeux de la gamme Capsule-educ fonctionne exclusivement sur les appareils à partir du 3GS. Les 3G ne pourront pas faire fonctionner le jeu.

Publié dans Uncategorized | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Poster un commentaire

L’apprentissage par le jeu

Le jeu, état de l’enfance

"Le jeu enrichit globalement la croissance de l’enfant et favorise chez lui l’apprentissage. Il est sa fenêtre sur le monde."

Présentation

Dans l’esprit de ses parents et de ses maîtres, l’enfant a été considéré pendant des générations comme un adulte en miniature mais vide, ignorant, et inutilement attiré par le jeu. On se devait donc de dresser l’enfant, de l’instruire à coups de leçons et d’exemples, bref, de l’initier directement au savoir des personnes raisonnables. Néanmoins, à son époque déjà, Montaigne écrivait : « Le jeu devrait être considéré comme l’activité la plus sérieuse des enfants ». La psychologie moderne allait lui donner raison, en reconnaissant à l’enfant son besoin d’expérimenter pour apprendre, de refaire pour son propre compte toutes sortes de découvertes.

En effet, on comprend mieux aujourd’hui que les jeux et les jouets, les espaces de jeux et le temps imparti au jeu, de même que la participation des adultes et des pairs aux activités ludiques, sont des éléments clés dans la vie de tous les enfants. La plupart des parents et des éducateurs, mieux informés des lois du développement de l’enfant, sont davantage conscients que le jeu est plus qu’un passe-temps amusant en ce qu’il apporte à l’enfant un moyen irremplaçable de s’exprimer et de progresser sur les plans culturel et psychologique.

L’enfant s’exprime véritablement par le jeu et nous pouvons, en l’observant, avoir des indices sur ce qui se passe dans son esprit; le jeu est son langage secret qui nous dévoile une part de ses émotions, de ses difficultés et de ses préoccupations.

Force est de constater que c’est en jouant que l’enfant acquiert des habiletés corporelles et intellectuelles et qu’il devient compétent à des niveaux de plus en plus élaborés, au fur et à mesure de son développement. Ce n’est pas facile de comprendre le monde pour un petit d’homme; c’est par le jeu qu’il tente d’en résoudre les énigmes et de s’y adapter.

Ainsi, le jeu aide l’enfant à analyser le monde, à surmonter ses difficultés, à mûrir ses problèmes affectifs et à devenir sociable. Par la magie des panoplies et des rôles (médecin, facteur, infirmier, cosmonaute, etc.), il vit d’une manière intense et symbolique son assimilation à l’image des hommes, inventorie ses multiples possibilités et facilite ses rapports inconscients avec la société dans laquelle il devra s’insérer.

Jouer à la marchande, au ménage, au papa et à la maman, construire un village ou un circuit d’autos, explorer un labyrinthe sur l’écran de la télévision, mener paître des animaux de bois ou de plastique, démonter et remonter un établi ou un camion, tous ces types d’activités permettent à l’enfant de se façonner un monde à sa mesure. Comme il lui apporte ses premières leçons des choses, le monde du jeu et du jouet éveille également ses premières émotions de plaisir, d’harmonie, de sympathie ou d’antipathie.

Voir l’article original sur radio-canada.

Source : Le jeu de l’enfant, progrès et problèmes, André Michelet, OMEP, Québec, 1999.

Les théories

Erikson
Piaget
Pavlov
Hall

Le jeu au cours de la croissance

« Jouer » avec le foetus
Naissance du jeu
Le jeu sensori-moteur
Le jeu symbolique
L’organisation
Les jeux de société
Le raisonnement

Publié dans Uncategorized | Tagué | 1 commentaire